Les inspirations ÉCO : Jet Contractors – Perspectives solides
6 octobre 2018

L’économiste : Jet Contractors sécurise son périmètre

MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2018 – L’économiste

 

 

nicolas_kepez_058.jpg

Nicolas Kepel, directeur de la stratégie et du développement chez Jet Contractors: «L’acquisition de MCA, couplée à l’augmentation de capital, vient renforcer nos fonds propres et améliorer les résultats consolidés du groupe» (Ph. Bziouat)

Acquisition de MCA pour 85 millions de DH

Le groupe se rapproche davantage des donneurs d’ordre

En proie à des difficultés par le passé, Jet Contractors poursuit son développement. L’entreprise a publié des résultats semestriels en nette amélioration au premier semestre. Le chiffre d’affaires a augmenté de 29% à 852 millions de DH et le résultat net de 9% à 73 millions de DH. L’entreprise de construction a commenté ses résultats hier mardi 25 septembre à son siège basé à proximité de Skhirat.

Très actif sur le marché marocain, le groupe de BTP répond à pas moins de 120 appels d’offres par an. Le taux d’utilisation de son outil de production dépasse les 100%. Plusieurs réalisations portent sa signature: la nouvelle gare LGV de Kenitra, le Grand Théâtre de Rabat, le centre de maintenance du TGV de Tanger… Depuis quelques années, le groupe s’est lancé dans la création clés en main de centrales solaires, notamment via le développement d’une centrale à Ouarzazate.

Son carnet de commandes l’amène à sous-traiter une partie de sa production et construire un réseau de sous-traitants parmi lesquels figurait Moroccan Contractors Associate (MCA). L’entreprise spécialisée dans la construction, la rénovation et l’aménagement de bâtiments lui a délivré plus de 1,3 milliard de DH de chiffre d’affaires. Ce qui en fait son sous-traitant de référence sur les 5 dernières années.

Le conseil d’administration, réuni le 9 août dernier, a autorisé l’acquisition de 100% des titres de MCA, entreprise spécialisée dans les gros œuvres. L’acquisition de cet acteur-clé dans la production de son offre de valeur renforce son intégration en tant que général contractor de référence dans le bâtiment complexe.

L’opération, qui lui permet en même temps de finaliser l’intégration de la chaîne de valeur des activités de TCE (tous corps d’état), a été réalisée pour 85 millions de DH. La nouvelle filiale accompagne les métiers mondiaux du Maroc en réalisant des usines clés en main.

A l’international, le développement de Jet Contractors est marqué par le développement de projets en Afrique subsaharienne. L’entreprise adopte une approche d’expansion internationale assez opportuniste qui consiste à pénétrer ses marchés via un projet vitrine offrant des marges confortables, pour ensuite y greffer d’autres marchés. «La démarche offre l’avantage de financer l’implantation locale», explique Nicolas Kepel, directeur de la stratégie et du développement chez Jet Contractors.

Au Mali, la construction de la clinique périnatale Mohammed VI de Bamako (7.270 m2 couverts) et un centre de formation lui a permis de remporter le marché de la construction de l’ambassade du Maroc au Mali. Le groupe déploie la même démarche à Madagascar.

Source : L’économiste